Le président de l’Union pour la Nation Congolaise, également co-modérateur du Dialogue politique, explique que seuls les prisonniers politiques seront libérés.

Alors que des sources concordantes annoncent une nouvelle vague de libération des prisonniers politiques pour aujourd’hui, dans le cadre des mesures de “décrispation” politique,  Vital Kamerhe pense que “tout le monde ne sera pas libéré”.

“Les prisonniers vont être libérés mais, si vous avez violé la fille de votre voisin, vous ne serez pas libéré“, déclare Vital Kamerhe au micro de TOP CONGO FM.

Ecoutez Vital Kamerhe sur TOP CONGO.