J’ai remis ce soir, au Président National de l’Unc, ma démission de mes responsabilités de 1er Secrétaire général adjoint du Parti. Il en a pris acte.

Je lui ai fait savoir mon désaccord avec la ligne actuelle du Parti et mon indisponibilité à l’accompagner sur cette voie.

Je lui ai exprimé ma reconnaissance pour tout le travail qu’ensemble, nous avons abattu pour le Congo, notre cause commune. Le chemin emprunté en ce moment par l’Unc est un choix. Et ce choix n’est pas le mien. Ma démission en est la conséquence logique. Vive la République.