Gérard Mulumba: « je suis victime des calculs politiques »

Les services de migration ont intercepté dans la soirée du 1er août l’élu kinois du MLC, le député honoraire Gérard Mulumba, alias Gecoco, alors qu’il tentait de prendre son vol pour l’Europe.

D’après le communiqué de la DGM faisant état de cette arrestation, il appert que l’intéressé s’apprêtait à faire voyager frauduleusement une dame porteuse d’un passeport britannique appartenant à autrui. Le député a été soumis à un interrogatoire serré au terme duquel il a été gardé à vue en attendant les résultats de l‘enquête ouverte à ce sujet, apprend-on.

«L’enquête en cours atteste que Gérard Mulumba est sorti du pays le 13 juillet 2016 par le vol Kenya Airways en partance pour Dubai en compagnie de Mme Zelanie Nsimba, porteuse de ce passeport britannique », peut-on lire dans le communiqué de la DGM. Le 21 juillet, le député incriminé est rentré au pays sans cette dame, note la source qui stigmatise le fait que le député a tenté une nouvelle sortie avec une autre dame (la première n’ayant jamais regagné le pays) avec le même passeport ayant facilité la sortie à Zelanie Nsimba.

De son côté, le député provincial nie en bloc ses accusations, dans une interview téléphonique avec le site tshangu.com, il affirme être « victimes des calculs politiques », accusant le pouvoir de Kinshasa.

A l’heure actuelle, le député Mulumba aurait, selon Radio Okapi, été  placé  en détention provisoire à la prison centrale de Makala.

Ce hiatus a interpellé un officier de migration qui, séance tenante, a bloqué le député honoraire. Ce dernier, à en croire le communiqué de la DGM, aurait tenté de le corrompre avec une somme de 200 €, lui demandant de fermer ses yeux sur ce cas. Dossier à suivre