Deux officiers de justice prennent la fuite avec le dossier de Katumbi

Deux greffiers du tribunal de paix de Lubumbashi  ont fui ce mercredi avec le dossier physique condamnant à trois ans de prison ferme l’opposant Moïse Katumbi, rapporte la BBC

Ils ont pris le large une semaine après la fuite de la juge Chantal Ramazani, qui a prononcé la condamnation de Moïse Katumbi.

Mme Ramazani a dénoncé des pressions exercées sur elle pour que Moïse Katumbi soit condamné.

Deux feuilles du registre du parquet où figurait le dossier de l’opposant ont été arrachés, a révélé à la BBC un responsable du tribunal.

La disparition de son dossier physique au greffe peut avoir « un impact politique », mais elle n’annule pas la condamnation de Moïse Katumbi, selon des agents du tribunal de Lubumbashi.

M. Katumbi, ancien gouverneur du Katanga (sud), a été condamné en juin dernier à trois ans de prison pour « spoliation d’immeuble ».

Candidat déclaré à l’élection présidentielle prévue en novembre prochain, il séjourne à l’étranger depuis plusieurs mois.