L’on évoque qu’Aubin Minaku, (Président de l’Assemblée nationale et Secrétaire général de la MP), Henri Mova (Secrétaire général du PPRD), André Kimbuta (Gouverneur de Kinshasa) ont tous traversé le fleuve mardi dans la journée pour s’entretenir avec le président congolais, nous confie un haut cadre du parti présidentiel, dont les propos sont rapportés par le journal kinois Forum des As.

Tenant à la discrétion, ces ténors de la Majorité n’ont pas voulu révéler le menu des entretiens qu’ils allaient avoir avec le président Denis Sassou Ngouesso. L’on croit toutefois savoir que ces visites répétées des dirigeants politiques du Congo-Kinshasa s’inscrivent dans l’optique des préparatifs du Dialogue national inclusif.

L’on se souvient que dans un passé récent le président du Congo Brazza avait offert ses bons offices à la classe politique congolaise dans l’optique des Concertations nationales d’il y a deux ans. Le même Sassou a été à la manœuvre dans le dénouement de la crise centrafricaine. C’est d’ailleurs au Congo-Brazza que les belligérants de ce pays d’Afrique centrale s’étaient retrouvés pour signer l’accord de paix