Les deux soldats habillés en tenues ougandaises ont été tués lorsque l’armée a infligé une frappe à un groupe de porteurs d’armes assimilés à des éléments de l’armée ougandaise dimanche 10 juillet à Kanyatsi non loin de Kotongo. Kotongo est situé dans le groupement des Basongora.

Selon nos sources à Kasindi, ces éléments en uniformes ougandais ont été aperçus dans le parc des Virunga. Du coup, les FARDC ont été alertées et sont allées leur barrer la route. A part ces soldats tués, d’autres se sont jetés dans la rivière SEMULIKI. D’autres encore se sont dispersés dans le parc. Aucune de leurs traces n’est encore dévoilée, à en croire des sources militaires à Kasindi.

On ne sait encore rien sur les vraies raisons de la présence de ces porteurs d’armes qui seraient de l’armée ougandaise sur le sol congolais. Les habitants de Kasindi-Lubiriha ont été alertés pour voir ceux qui, selon des sources militaires, sont en train de décimer de pauvres congolais.

Les deux corps sont restés exposés au camp militaire des FARDC à Kasindi aux heures vespérales de ce dimanche 10 juillet, rapportent des confrères de la RASO KASINDI. Deux armes ont aussi été récupérées.

Source: radiomotofm.info/