Assassinat d’une Congolaise, représailles à Kinshasa : l’ambassade indienne réagit!

Un communiqué de presse, distribué hier jeudi 7 juillet par l’ambassade de l’Inde à Kinshasa, indique que, selon les rapports reçus de New Delhi, une altercation conjugale survenue lundi dernier entre un ressortissant indien et son épouse congolaise Cynthia Vechel Kadima, tous deux vivants à dans la capitale indienne, s’est malheureusement terminée par l’assassinat de cette femme.

Le communiqué précise que Cynthia Vechel Kadima et son mari se sont installés depuis 2008 dans cette ville et qu’en tentant de s’enfuir, le meurtrier a été bel et bien appréhendé par ses compatriotes.

Ces derniers l’ont mis à la disposition de la police indienne. Actuellement, l’assassin présumé Rupesh Kumar est effectivement arrêté et sera jugé par la justice indienne, conformément à la loi de son pays.

Scellé dans la ville de Kinshasa, le couple Rupesh Kumar-Cynthia Vechel Kadima a fait une fillette âgée de 8 ans. La gamine se trouve à ce jour entre les mains de sa grand-mère, la maman de son père, à New Delhi.

Le communiqué reconnaît tout de même l’incapacité de l’autorité publique de l’Inde à pouvoir suivre de plus près tout ce qui se passe entre les quatre murs du toit conjugal et condamne vigoureusement cet acte de violence.

Il réitère également l’attachement aux bonnes relations qui existent, depuis plusieurs années, entre le pays cher à Indira Gandhi et le Congo Démocratique. L’ambassade de l’Inde à Kinshasa va recevoir incessamment la famille de la défunte pour un entretien.

Par Marcel Tshishiku

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire