Le commissariat général des Kundé a rendu vendredi soir à Ouagadougou, un vibrant hommage au roi de la Rumba congolaise, Papa Wemba, décédé le 24 avril dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire.
Avant la cérémonie des remises des trophées aux meilleurs artistes de l’année les organisateurs ont demandé 1 minute de silence en la mémoire de Papa Wemba.
Sur les écrans de la salle des Banquets de Ouaga 2000, défile l’image de Papa Wemba, avec une de ses citations : « la vie est trop courte pour s’habiller triste ».

En milieu de cérémonie, une pause a été observée pour lire la biographie du défunt artiste congolais. Un Kundé d’hommage lui a été décerné par le commissaire général de l’événement Salfo Soré dit Dja Press. Un tonnerre d’applaudissement a été réservé au cours de l’hommage.

A la suite de ces hommages, l’artiste congolais Koffi Olomidé, avant de prester, a également demandé une minute de silence pour Papa Wemba. « Je n’allais pas venir ici à Ouagadougou parce que Papa Wemba est décédé mais comme cela fait 14 ans que je ne suis plus venu au Burkina Faso, j’ai tenu à venir », a-t-il lâché.

Papa Wemba est décédé le 24 avril dernier sur scène pendant qu’il prestait à la 7ème édition du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA).