Depuis le jeudi 7 janvier, les Léopards se trouvent déjà sur le sol rwandais. Les 23 joueurs sélectionnés vont  livrer un match amical ce dimanche 10 janvier avec les Amavubi du Rwanda. Parmi eux, un absent : Manga « Sissoko », l’avant-centre du Football Club Renaissance du Congo a été écarté du groupe alors qu’il était sur la liste des 33 présélectionnés qui ont fait le stage à Kinshasa.

Auteur de 14 buts en 16 rencontres du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (EPFKIN), Sissoko en est pourtant le meilleur buteur. Ce qui n’a pas suffi pour convaincre Jean-Florent Ibenge qui l’a écarté du groupe au profit notamment de Jonathan Bolingi de Mazembe ou encore de Jean-Marc Mundele de l’AS. V. Club.

Ce que  des supporters de Renaissance du Congo n’ont pas apprécié, eux qui gardent déjà une dent contre Ibenge pour son « refus catégorique » de sélectionner Matumona Zola dit Roum. « Ibenge se prend pour qui ? Intelligent que tous les observateurs du football congolais ? Il a préféré sélectionné beaucoup de joueurs de V. Club dans l’équipe sans tenir réellement compte d’autres joueurs qui brillent ? Comment expliquez qu’un  jeune qui marque autant de buts, plus que tous les attaquants qu’il a sélectionnés, ne participe pas au CHAN. C’est malheureux », se désole un supporter de Renaissance.

Et pourtant, Renaissance est l’unique club de l’EPFKIN au sein duquel Ibenge a pioché des éléments : le gardien Nke et le défenseur Ngimbi. Malgré cela, « Orange » contre Ibenge.

Socrate Nsimba/MMC