La nouvelle chaîne d’information d’Euronews, Africanews, qui a été lancée lundi, pose un problème en République démocratique du Congo où il existe déjà un autre groupe média portant le même nom.

Africanews, qui a l’ambition de fournir de l’information sur l’Afrique et sur le monde d’une perspective purement africaine, depuis son siège -provisoire- de Pointe-Noire (République du Congo), est confronté à un problème d’identité en RD Congo où AfricaNews, un journal édité à Kinhsasa et notamment sur internet (www.africanewsrdc.com), existe depuis plusieurs années et dénonce la nouvelle filiale d’Euronews.

Dans un communiqué envoyé à la rédaction de Direct.cd, le Directeur de publications de ce groupe média congolais signale que la “marque et label” Africanews sont protégés en République Démocratique du Congo.

“Un acte officiel du ministère de l’industrie faisant foi. AfricaNews rappelle que, conformément aux textes et instruments juridiques en vigueur, deux labels du même nom ne peuvent jamais coexister dans un même secteur, les médias dans le cas d’espèce”, renseigne Achille Kadima, le directeur de publication du média basé à Kinshasa.

“AfricaNews, média couvert par un récépissé de publication du ministère de la Communication et des Médias de la République Démocratique du Congo, fait savoir que le fonctionnement de la chaine Africanews, filiale d’Euronews, lui porte d’énormes préjudices. AfricaNews invite le gouvernement de la République Démocratique du Congo, l’Union européenne, le Csac, la corporation (notamment l’Union nationale de la presse du Congo, UNPC) ainsi que les organisations de défense des médias et de propriété intellectuelle, où qu’elles soient, à dénoncer cette forfaiture”, conclut-il.

Le nouvelle média détenu par Euronews, qui emploie actuellement 85 personnes, de 15 nationalités, n’a pas réagit à nos messages à ce sujet.

Du côté du gouvernement congolais, le ministère en charge des médias était resté fermé ce dimanche 10 janvier.

La Rédaction,
Direct.cd