Dans le monde affairo-politico mafieux: 1+2=5 ! Une mafia bien ouillée. Des politicards-politicailleurs tombent si facilement dans le piège. C’est la cupidité qui a perdu Jean-Pierre Bemba. Vendre sa victoire électorale pour 50 millions de $, une modique somme, il fallait le faire.