La vraie identité de l’homme « au pistolet » à Brazzaville

Présenté sur le web comme Adonis N’GATSE, « fils du général Nianga N’Gatsé Mbouala de l’armée congolaise », l’homme, désormais aux arrêts, de son vrai nom Elenga Goteni Blaise, serait en réalité un usurpateur. Révélations.

La scène s’est déroulée au centre-ville de Brazzaville, où des passants sont restés ébailli par l’incroyable comportement d’un soit disant fils du général N’Gatsé.

En effet, celui que plusieurs sites congolais ont identifié comme « Adonis N’GATSE », « fils du général N’Gatsé de l’armée congolaise », voulait garer sa voiture sur le trottoir, mais celui-ci était déjà occupé par la marchandise d’un Congolais de la Diaspora, gérant d’une société basée au rez-de-chaussée de l’immeuble d’en face.

Pour faire de la place à « Adonis N’GATSE », ce dernier a été prié d’attendre le temps de libérer les lieux en rangeant ses cartons, mais le fils du général ne voulait pas attendre un seul instant, il s’est emporté en proférant des menaces. « Vous ne savez pas qui je suis…, je peux vous compliquer la vie, je suis un Mbochi et on a le pouvoir ».

Un problème se pose. S’il peut pointer son arme sur un civil comme lui qui n’est pas armé, cela laisse supposer que comme certains médias le colportent, il n’est toutefois pas le vrai fils du général N’GATSE comme il le prétend.

Des sources sûres, l’homme n’est ni le fils du général N’GATSE et n’en encore moins de lien de parenté avec ce dernier. Elenga Goteni Blaise, de son vrai nom, travaille comme bureaucrate au sein des services de l’armée congolaise.

Aux arrêts après l’incident, grâce notamment aux alertes lancées par les internautes, les services de police annoncent avoir « ouvert une enquête pour savoir d’où il a pu se procurer cette arme ».

En savoir plus sur http://gobrazza.com/laune/2015/12/la-verite-sur-le-fils-du-general-qui-a-pointe-son-pistolet-en-pleine-rue-a-brazzaville.html#6QUwA8fIxg83saa3.99