Plus rien ne va entre Patrice Carteron et Robert Kidiaba. Le coach et le gardien emblématique du Tout Puissant Mazembe ont dû s’expliquer après l’entrée en lice catastrophique du club congolais en Coupe du monde des clubs de la FIFA dimanche à Osaka au Japon.

En cause la non titularisation de Kidiaba. D’après les explications de Carteron relayées par nos confrères de Talents d’Afrique (Canal+), l’ex gardien des Léopards n’aurait pas montré assez d’engagement aux séances d’entraînements. D’où la titularisation de l’Ivoirien Sylvain Gbohouo qui encaissera 3 buts (0-3 contre Sanfrecce Hiroshima en quarts de finale).

Faux, rétorque Kidiaba qui désavoue complètement son entraineur. « Je crois que je mérite du respect. Au moins, il aurait pu me préparer à ça et m’expliquer que je n’allais pas jouer. S’il dit que je n’étais pas assez engagé à l’entrainement, c’est faux« , a expliqué le vétéran.

Voilà qui ne présage pas d’une bonne ambiance dans le groupe des Corbeaux à deux jours du match pour la 5è place contre Club America.

Avec Africatopsports