Kinshasa, « Venise » équatoriale: les impressionnantes images des innondations

Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), s’est transformée en « Venise » équatoriale à la suite de fortes pluies qui ont provoqué une spectaculaire inondation dans le quartier des Marais, dans la commune de Matete (sud-est de la ville), a rapporté lundi la radio onusienne Okapi.

Ces inondations ont fait de nombreux sans abris dans la capitale et les pluies ont causé la mort d’au moins une personne – un enfant de 3 ans – dimanche à Lufu-Toto, dans la province voisine du Kongo central (ex-Bas Congo).

A Kinshasa, une vaste mégalopole de dix millions d’habitants, plusieurs familles disent avoir perdu des biens de valeur.

« Nous avons presque tout perdu. L’eau a tout emporté. Ça nous a surpris vers 03h00« , a confié un père de famille de Matete dont la maison a été inondée par la crue des eaux de la rivière N’Djili.

Certains des sinistrés s’entassent le long du boulevard Lumumba, menant à l’aéroport international de Kinshasa- N’Djili, a ajouté Radio Okapi.

Autre conséquence de cette inondation, une partie de Kinshasa est privée d’eau potable. Les eaux de la N’Djili ont atteint l’usine de traitement d’eau de la société publique de distribution d’eau Regideso située près de cette rivière à l’est de la ville.

« Le débordement (d’eau) est allé jusque dans nos deux bâtiments. L’eau est remontée jusqu’au niveau des moteurs. Comme ce sont des moteurs électriques, nous ne pouvons les remettre en service sinon ça va créer des problèmes de court-circuit. Nous sommes obligés d’attendre que les eaux baissent« , a expliqué le directeur provincial de la Regideso, Gervais Ntariba Bahimba.

La remise en service de l’usine pourrait prendre entre deux et trois jours, a-t-il précisé.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire