Pour le ministre français Laurent Fabius, les morts congolais ne comptent pas!

Dans une interview en novembre 2013, le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius, affirmait la République centrafricaine est « au bord du génocide », alors que pour la République démocratique du Congo, le minsitre français réfusa de qualifier les 6 millions de morts du Kivu de « génocide ».

Selon Laurent Fabius, la République centrafricaine est « au bord du génocide ». « Aujourd’hui c’est le désordre absolu, vous avez sept chirurgiens pour 5 millions d’habitants, une mortalité infantile dans certains coins du pays de 25%, un million et demi de personnes qui n’ont rien, même pas à manger et des bandes armées, des bandits, etc. » a précisé le ministre des Affaires étrangères Français sur France 2.

Cependant, pour la même question sur la République Démocratique du Congo son Ministère répondait ceci :

Q – Le mot « génocide » n’est pas encore officiellement prononcé ?

R – Ce n’est pas à la France de qualifier la nature des crimes commis en RDC. Notre rôle, c’est de les condamner, d’aider tous ceux qui apportent leur aide aux victimes et de faciliter l’action de la justice , notamment de la justice pénale internationale.

Q – Est-ce que l’ONU a utilisé la qualification de « génocide » pour tout ce qui s’est passé depuis 1993 en RDC, où les morts se comptent par millions ?

R – Il y a une certitude : c’est l’ampleur des violations des droits de l’Homme. Nous avons eu l’occasion à plusieurs reprises de nous exprimer sur ces crimes. Il ne peut y avoir de place pour l’impunité. Nous avons mis en place une aide humanitaire importante et soutenons localement un certain nombre d’initiatives, dont par exemple celle du docteur Mukwege en faveur des femmes victimes de violences sexuelles. C’est un objectif prioritaire de notre aide humanitaire en RDC. La ministre déléguée chargée de la Francophonie s’est rendue cette année à Goma pour y témoigner de l’action de la France.

Donc la France peut qualifier les crimes qui sont commises partout au monde de : Génocide, crime contre l’humanité, terrorisme, massacre… Sauf pour le Congo Rd. Ce qui se passe au Congo n’aura-t-il jamais de nom ?

Pour les 5. 500 000 Juifs qui sont morts pendant la folie meurtrière d’Hitler ils ont parlé de la Shoah, les 800 000 morts inutiles provoqués en moins d’un an par la folie de KAGAME et sa soif d’accéder au pouvoir au Rwanda, ils ont vite parlé du génocide, maintenant à peine quelques mois les Centrafricains s’entretuent entre eux et que le nombre des victimes n’atteint même pas les 50 000 le mot  »magique » de génocide resurgit mais en Rd Congo où les morts se comptent en million voire en dizaine de millions à cause d’une guerre qui nous est imposée par les étrangers et cela depuis plus de 10 ans, silences radio.

Cela est donc bien une preuve que la situation de la population Congolaise est  »sans doute » un complot mondial.
Par conséquent, nous, Peuple Congolais, avons le devoir sacré de sauver notre mère-patrie, nous devons multiplier notre vigilance et conjuguer ensemble nos efforts pour mettre fin une fois pour toutes à l’injustice mondiale que subit Le Congo et le peuple Congolais.
Ne comptons sur personne et surtout sur les politiciens occidentaux.
Richard RICHETEMPETE

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire