DIASPORA. Ils font des enfants juste pour avoir les papiers!

Avec la rentrée scolaire nombreux sont ses enfants congolais nés accidentellement pour des raisons administratives qui ont vu leur aide à la scolarité être utilisée à d’autres fins par leurs parents.

Lorsqu’on prend du plaisir à concevoir un enfant malgré soi, donc sans amour il est évident que son avenir importe peu. Arrivés en France dans diverses conditions, la majorité des Congolais ne tergiversent pas à opter pour des voies express afin de régulariser leur situation administrative.

Si le chanteur Mayaula Mayoni dans sa chanson Mbongo racontait que l’argent rendait même les moches beaux, les vieux, jeunes, en France c’est être détenteur de la nationalité française qui fait de vous un homme beau et attirant pour les femmes en situation illégale. Même la fille qui n’avait et n’aurait jamais eu son temps pour vous dans de conditions normales fera le contraire en France.

Ainsi beaucoup d’enfants sont nés français l’héritant du père ou de la mère pour légaliser le parent illégale. Ces naissances du profit ont pour conséquences la perdition des enfants confinés dans les banlieues à problème. Il n’est plus rare de voir ces enfants nés accidentellement à la gare du Nord créer des problèmes  à la police, et se comporter en vrais gangsters.

Les parents non seulement se sont servis d’eux pour avoir des papiers, mais continuent à leur priver des aides sociales dont la France a bien la gentillesse d’accorder aux Africains. Les femmes qui généralement  créent des problèmesaux hommes pour les aides de la CAF s’en servent pour leurs mutuelles et autres.

Abandonnés à leur sort et démunis, ces enfants deviennent des délinquants pour satisfaire leurs besoins. Etre né quelque part sans amour est devenu un casse tête pour la police française innocente pourtant à ces appétits sexuels… lire la suite sur Lolakayacongo.com

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire