Le féticheur « Maison Schengen » cause la mort d’un jeune qui rêvait à tout prix de voyager pour l’Europe

RDC, Kinshasa. La commune de Ndjili a donné son nom à l’aéroport international de Ndjili où chaque jour décollent plusieurs avions en partance pour l’Europe ou l’Amérique. Plusieurs jeunes de cette commune furent les premiers à tenter l’aventure vers l’occident et sont aussi ceux dont le courage de bosser dur en Europe a permis de revenir pour des vacances souvent à Kinshasa pour investir dans divers business, rendre visite à la famille, ou encore pour faire baver leurs copains restés au pays.

La vie sociale difficile, le manque de démocratie dans le pays, ont poussé plusieurs jeunes à perdre tout espoir de futur dans notre pays et avoir pour seule issue de trouver un moyen de rejoindre le soit disant eldorado, l’Europe ou l’Amérique.

C’est le cas de Pathy Sarkozy, un jeune habitant la commune de Ndjili. Pathy a commencé à entreprendre des démarches pour un voyage vers l’Europe depuis 1998, et 16 ans après toutes les tentatives ont été des échecs. Référé par un de ses amis, il a pu faire la connaissance d’un féticheur nommé maison Schengen, qui selon son ami, avait la solution magique pour lui faciliter le départ… la réalisation de son rêve.

Quelle était la solution magique de ce féticheur ?

Lors de leur première rencontre, Maison Schengen affirma à Pathy qu’il n’avait besoin que du passeport d’un résident Européen et 3000 $ US. Par je ne sais quelles incantations, Maison Schengen se dit capable d’envoûter les différents agents d’immigration aux postes des frontières, de façon qu’ils ne voient pas de différence entre Pathy et la personne sur la photo dans le passeport Européen.

Malgré le fait que presque toute sa famille était contre, avec toutes ses économies, Pathy se procura un passeport Européen sur le marché noir et un billet pour tenter encore une fois l’aventure.

Pathy s’en alla donner le passeport et les 3000 $ US au féticheur charlatan, qui passa la nuit avec pour le lui rendre le lendemain matin.
Pathy très confiant, se rend à l’aéroport de Ndjili, présente son passeport à l’agent d’immigration et passe tous les contrôles. Pathy atteint l’avion, très content de la magie du féticheur Maison Schengen.

L’avion décolle et Pathy est convaincu qu’enfin il réalise son rêve après 16 ans de tentatives.
Malheureusement pour lui, lors d’une escale en Éthiopie, il est retenu lors d’un contrôle et est refoulé vers la RDC.

De retour à la case départ à Kinshasa, Pathy Sarkozy n’a pas pu survivre à la déception et s’est suicidé en avalant une trentaine de comprimés aspirine.
Le féticheur Maison Schengen a disparu dans la nature et est introuvable depuis lors.

Faut-t-il risquer tout pour pouvoir arriver en Europe ?

Pas du tout. La crise sociale a aussi touché l’Europe et même l’Amérique. Malgré la crise en RDC, il est toujours possible de réussir si on le veut vraiment. L’Europe est saturée et l’Afrique est le continent de l’avenir avec beaucoup d’opportunités inexploitées.
Tout le monde n’a pas le même destin, certains sont destinés à faire leur vie au Congo.
Vaut mieux être en vie dans la misère, que mourir en voulant atteindre un rêve qui peut s’avérer en réalité être un cauchemar.

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire