Kadhafi, Trahison, Homosexualité: révélations sur les relations sulfureuses entre Obama et son frère Malik!

Obama versus Obama ! Le frère aîné du président américain, Malik Obama, qui serait en très mauvais terme avec son frère après l’assassinat macabre du frère Guide Mouammar Kadhafi, vient de le trahir. Il a vendu une lettre manuscrite de son frère de président, à lui adressée, et datant de 20 ans, annonce le New York Post.

Obama1Malik est un récidiviste. Il a déjà vendu, en 2013, deux lettres de son frère pour la modique somme de 15 000 dollars chacune. Dans ce courrier de 1995, le président dit à son frère qu’il fait désormais de la politique, juste pour changer l’avenir et le sort des noirs. Il indique dans la lettre qu’il poursuivra néanmoins son travail d’avocat car, les réunions politiques ne l’intéressent pas vraiment. Plus loin, il parle de sa mère malade et s’amuse avec une information relative à l’une des épouses de son demi-frère.

Les relations tendues entre les deux frères ont vu l’aîné accuser son cadet d’être un « schemer ». Ce qui veut littéralement dire un intrigant, imposteur et comploteur. Souvenez-vous, il voulait déjà que son frère épargne la Libye. En vain…Il déclara alors: « La volonté de tuer Mouammar Kadhafi était plus forte chez Barack » La politique a corrompu l’homme politique mais, son frère ne devait pas vendre ces lettres…

Lors de la première visite officielle de Barack Obama au Kenya, Malik s’attaquait n’en était pas du tout heureux. La preuve : interrogé par une radio kényane, Malik Obama cloue au pilori son frère cadet en dénonçant son changement de personnalité.

« Mon frère a tout changé, il est devenu quelqu’un d’autre. Le Barack Hussein que j’ai connu n’est pas le même Barack qui préside les USA. Barack Obama était quelqu’un de plus intelligent. Il aimait trop sa race et le continent africain. Il ne cessait pas de dire qu’il combattra pour la liberté des noirs et du continent africain. Mais voilà aujourd’hui qu’il est en mesure de mener son combat, il ne pense qu’à des petits intérêts qu’il devrait pourtant oublier pour le bien de la communauté noire », dit-il.

A ses yeux, le locataire de la Maison Blanche n’est pas assez ‘Black Panther’ : « Je suis seulement un peu déçu de son caractère actuel. Quant au fait qu’il ne pense pas à sa communauté, les preuves ne manquent pas. Tous les jours, des noirs sont injustement assassinés par la police aux USA. Et il ne lève pas le petit doigt pour condamner cette injustice. En Afrique, il arme les groupes terroristes contre ses frères et sœurs africains. Il a participé à la chute du président Kadhafi (…) »

A la question de savoir s’il s’agit d’un règlement de compte entre lui et son président de frère, Malik nie tout en bloc. Et de regretter que l’homme le plus puissant du monde délaisse l’Afrique : « Et quand il vient en Afrique, c’est pour nous demander de faire partie du peuple de Loth (un peuple homosexuel, ndlr). On dirait qu’il est tellement ignorant au point qu’il ne sache pas que si notre père faisait partie du peuple de Loth, lui-même ne serait pas né. »

Malik Obama et Mouammar Kadhafi

Pourtant, Malik Obama a par le passé vendu les lettres manuscrites du premier Afro-Américain président des Etats-Unis. Là encore, il se dédouane de toute responsabilité. « Je n’ai jamais vendu des lettres à qui que ce soit. Je les ai juste données à des journaux pour attirer l’attention de mon frère et lui rappeler l’homme qu’il était avant », s’explique-t-il, rapporte Senego.com.

Rappelons que Barack Obama entretient des bonnes relations avec le reste de sa famille. Au cours de son séjour de 48 heures sur la terre de ses ancêtres, le président américain s’est montré heureux aux côtés de sa sœur et sa grand-mère.

Malik Obama a longtemps habité aux États-Unis et a rencontré pour la première fois le président américain en 1985. Il en est resté proche et a été le témoin de son mariage avec Michelle. Mais il semble que les deux frères connaissent de plus en plus de dissensions.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire