Seif al-Islam, le fils le plus de Kadhafi condamné à mort, porté disparu?

Le verdict est tombé pour Seif al-Islam et huit de ses proches, après 16 mois de procès. 37 prévenus étaient sur le banc des accusés pour leur rôle dans la répression meurtrière de la révolte ayant mis fin à l’ancien régime en 2011.

Parmi les condamnés à mort le dernier Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi al-Mahmoudi, et son ex-chef des services de renseignements, Abdallah Senoussi. Un verdict critiqué par l’ONU et des ONG qui dénoncent l’absence de procès équitable. Tout comme l’avocat de la défense :

“Les verdicts ont été très durs, on ne s’y attendait pas, dit l’avocat Hussein Al-Sherif. Nous allons faire appel devant la Cour suprême.”

Lors du procès, Seif al-Islam a comparu à trois reprises par vidéoconférence depuis Zenten, selon Human Right Watch. Le fils de l’ex-dictateur, aux mains d’une milice qui refuse de le rendre au gouvernement, n’a pas été vu depuis juin 2014.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire