Tensions à Goma après la mort de deux transporteurs, accidentellement tués par un camion de la Monusco

Une vive tension a ébranlé la ville de Goma, dans l’Est de la RDC, après que deux transporteurs ont été accidentellement tués, mardi matin, par un camion appartenant à la Mission onusienne en RD Congo, Monusco, a constaté Anadolu.

Une vive tension a ébranlé la ville de Goma, dans l’Est de la RDC, après que deux transporteurs ont été accidentellement tués, mardi matin, par un camion appartenant à la Mission onusienne en RD Congo, Monusco, a constaté Anadolu.Une émeute a aussitôt éclaté sur l’artère principale Mutinga où s’est produit le drame, et au-delà, dans les quartiers Nord de la ville, entre les Casques Bleus de la Mission onusienne et la population.

Les soldats onusiens ont procédé à des tirs de sommation pour dissuader des manifestants jetant des pierres mais également des molotovs pour incendier le camion de la Monusco, présente depuis une quinzaine d’années dans cette partie du pays où sévissent des groupes armés.

L’intervention de la police militaire de l’armée Congolaise (FARDC) a réussi à maîtrisé les ardeurs de la population, et un calme s’est rétablie, en début d’après-midi, après près de trois heures de heurts.

Les corps des deux victimes, transporteurs utilisant des trottinettes géantes appelées « Shukudu », ont été acheminés à la morgue de l’hôpital général de Goma. Les responsables de la Monusco se refusent, pour l’heure, à tout commentaire concernant cet incident, en déclarant « attendre les résultats d’une enquête en cours », selon une source qui a requis l’anonymat.

AA

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire