Si le monde entier peut en vouloir aux Etats-Unis pour leur comportement, l’Afrique est en droit d’éprouver les mêmes sentiments vis à vis de la France pour les mêmes raisons.

Il y a une certaine tendance à trop charger les Etats-Unis et les anglo-saxons en général comme s’ils étaient les seuls dépositaires des cruautés hégémoniques. Ils sont loin d’en avoir le monopole, la France figure en bonne place, comme on le voit dans cette vidéo, et comme le montrent les évènements récents tels que l’arrestation de Laurent Gbagbo, l’assassinat de Kadhafi, et tant d’autres actions du même genre depuis les années soixante. Quand on parle de « changement de régime », on pense immanquablement aux Etats-Unis. Mais la France se place dans le peloton de tête des changeurs de régime, avec non moins de capacité de désinformation et de construction d’histoires abracadabrantesques que les anglo-saxons.

Avec cette vidéo, nous en apprendrons de belles sur Valéry Giscard D’Estaing. Le plus navrant, c’est que ces révélations étaient, toutes, connues des journalistes de l’époque. Ça ne les a pourtant pas empêchés de présenter les évènements complètement à l’envers, rajoutant, gommant, construisant une histoire sur mesure.

Il y a quand même une morale : si Giscard d’Estaing a destitué Bokassa, Boskassa a, non seulement fait éjecter Giscard la présidence avec l’affaire des diamants, mais a terni à jamais son image.

Avic – Réseau International