Combien coûte un avion Airbus A320?

La République démocratique du Congo a acquis deux Airbus A320 d’occasion auprès d’Alitalia, pour sa future compagnie aérienne nationale dont le coût  s’élève à 50 millions de dollars. Mais en fait, combien coûte dun Airbus A320?

La République démocratique du Congo (RDC) a acheté deux Airbus A320 d’occasion à Alitalia pour sa future compagnie aérienne nationale Congo Airways, a indiqué l’AFP le samedi 27 juin, citant une source proche de la transaction. Selon cette source, les deux appareils achetés à la compagnie italienne datent de 2007-2008, leur coût d’achat total s’élève à 50 millions de dollars.

Dans un entretien à l’AFP en avril, le Premier ministre Augustin Matata Ponyo avait annoncé que la RDC était intéressée par l’acquisition de deux appareils moyen-courrier A320 en crédit-bail pour sa nouvelle compagnie aérienne publique. Le fait d’avoir finalement opté pour un véritable achat plutôt que pour une location est un gage de crédibilité donné par l’État et Congo Airways, estime la source familière du projet interrogée par l’AFP. Dans un entretien diffusé le samedi 27 juin par la chaîne de télévision France 24, M. Matata a confirmé l’acquisition de deux A320 par Congo Airways. Le tout premier Airbus arrive au mois de juillet et le deuxième Airbus arrive au début du mois d’août, a déclaré le Premier ministre dans cet entretien, indiquant que le vol inaugural de la compagnie devrait avoir lieu au mois d’août.

Quels sont les vrais prix de marché ? C’est le secret le mieux gardé de l’industrie. Même le volubile Tony Fernandes, patron de la compagnie low cost malaisienne AirAsia , se rembrunit à l’évocation du sujet. « Confidentiel, je ne peux pas en parler. » D’ailleurs, un ancien dirigeant d’EADS avoue: « Je n’ai jamais vraiment su les vrais discounts pratiqués. » Les prix de marché estimés par le cabinet spécialisé Ascend pour Challenges.fr donnent une idée précise: la comparaison entre prix de marché et prix catalogue met en évidence des rabais qui frôlent ou dépassent les 50 % sur tous les types d’appareils. « Les grosses compagnies atteignent parfois 60% de remise, les plus petites commandes se contentent de 35-40 % », estime Scott Hamilton, consultant au cabinet américain Leeham.

A ce jeu de poker, chacun joue sa propre carte. « Les clients de lancement obtiennent de bons prix, car les premiers avions sont souvent plus lourds que prévu, souligne Les Weal, chef de la division de valorisation des appareils à Ascend. Les loueurs sont favorisés, car ils sont de gros clients ; les compagnies comme Singapore Airlines ou Cathay Pacific parce que leur seul nom donne une crédibilité à un programme. »

Aux petits soins avec les low cost qui n’achètent qu’un modèle d’avion

Les meilleures conditions sont néanmoins réservées aux clients historiques: « Des compagnies comme American, Delta ou Southwest, du fait de leurs rapports anciens avec Boeing, disposent d’une “most-favoured-customer clause” qui leur garantit qu’aucun autre client n’aura de prix plus bas », pointe Scott Hamilton. Selon Wells Fargo, la low cost américaine Southwest, plus gros client du 737 de Boeing avec 577 appareils, a ainsi obtenu un prix unitaire de 34,7 millions de dollars pour sa commande de 150 737 MAX en décembre 2011. Soit un rabais de 64 %! Ryanair avait obtenu 53 % sur ses 737 en septembre 2001, et assure avoir obtenu au moins autant sur sa dernière commande de 175 appareils.

Airbus sait aussi faire des efforts pour ses clients les plus stratégiques. Un discret paragraphe du contentieux Airbus-Boeing devant l’OMC évoque un prix unitaire de 19,4 millions de dollars pour les 120 A 319 commandés en 2002 par easyJet, soit « une remise de 56% par rapport au prix catalogue » de l’époque (44 millions de dollars). Plusieurs sources interrogées par Challenges évoquent un rabais comparable pour la commande de 234 A320 signée par l’indonésien Lion Air le 18 mars à l’Elysée.

Le rabais dépend aussi du type d’appareil acheté

Tableau comparatif réalisé avec le concours des consultants d'Ascend Worldwide. (Infographie Challenges)
Tableau comparatif réalisé avec le concours des consultants d’Ascend Worldwide. (Infographie Challenges)

Dans son dernier rapport annuel, Air France évoque un A380 acheté « au prix de 149 millions d’euros », soit 195 millions de dollars, loin des 403,9 millions du prix catalogue actuel. Pour un client plus modeste, comme Doric Nimrod Air, qui loue à Emirates un A380, le prix est supérieur: 234 millions de dollars l’appareil, selon un communiqué financier d’octobre 2011, soit tout de même 38% de rabais.

L’effort financier de l’avionneur dépend de la situation concurrentielle de ses appareils. « Avec son 777-300ER, Boeing a longtemps été en monopole sur le segment des biréacteurs long-courriers à forte capacité, pointe Richard Aboulafia. Il a pu limiter ses remises, mais l’avantage s’estompe avec l’arrivée de l’A350-1 000 d’Airbus sur le segment. » A l’inverse, les discounts sont massifs sur l’A320 classique et le 737 NG, auxquels les clients préfèrent les versions en développement (A320 NEO et 737 MAX), plus sobres en carburant de 15%, ce qui oblige les deux géants à casser les prix.

Selon Reuters, le marché des avions de ligne représente 100 milliards de dollars par an. Les meilleures ventes sont réalisées par l’A-380 et le Boeing 737 pour un prix catalogue qui se situe entre 80 et 90 millions de dollars.

«Nos renseignements de marché suggèrent que les avions de ligne peuvent être soldés jusqu’à 50%», explique un analyste indépendant de l’aérospatial Scott Hamilton.

Selon des experts de l’aéronautique, la dynamique est rodée. Le Wall Street Journal conclut:

«Les fabricants continuent d’augmenter leurs prix sur catalogue et les compagnies les négocient systématiquement. Finalement, les prix réels des modèles les plus populaires ont à peine bougé ces dernières années. Si l’on pense que cette tactique va continuer, un aspect des prix des avions de ligne reste clair: les promotions seront de plus en plus importantes

En janvier 2014, le site airinfo.org publiait les prix ci-dessous pour  les appareils Airbus (Prix catalogue moyen en millions USD):

    • A318    71.9
    • A319    85.8
    • A320    93.9
    • A321   110.1
    • A319neo   94.4
    • A320neo   102.8
    • A321neo    120.5
    • A330-200    221.7
    • A330-200 Freighter    224.8
    • A330-300    245.6
    • A350-800   260.9
    • A350-900    295.2
    • A350-1000    340.7
    • A380    414.4
Le site Findbest parle  de 51.7 millions € pour l’appareil A320 type Jet.
Avec deux avions Airbus A320 à 50 millions USD, sans toutefois avoir les données de leurs états de service, le gouvernement congolais semble avoir fait une belle affaire, sachant que c’est le tout premier achat de ce genre dans le secteur de l’aviation civile en République démocratique du Congo.
Benjamin Litsani Choukran,
Direct.cd. Avec AFP et Challenges.fr

 

 

 

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire