Kagame furieux contre l’Occident

Le président rwandais Paul Kagame a condamné jeudi « l’arrogance » et « le mépris » de l’Occident après l’arrestation à Londres de son chef des services de renseignements, Emmanuel Karenzi Karake.

« L’arrestation du chef des services de renseignements du Rwanda est basée sur l’arrogance absolue et le mépris de l’Occident. Ils doivent l’avoir pris par erreur pour un immigrant illégal. Ils nous traitent tous comme ils traitent les immigrants illégaux », a déclaré le président Kagame dans un discours devant le parlement rwandais

« Ils veulent masquer leur responsabilité en disant que ce n’est pas nous mais ce sont les sauvages africains qui s’entretuent”, a-t-il ajouté.

M. Kagamé a remis en cause le droit de la Grande Bretagne d’appliquer un mandat d’arrêt espagnol émis en 2008.

Le général Karake est accusé de crimes de masse contre les Hutus après le génocide de 1994 et d’avoir orchestré le meurtre de trois humanitaires espagnols en 1997.

« Quel droit à ce pays de l’arrêter de cette manière ? C’est de l’arrogance absolue », a-t-il dit.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire