L’absence très remarquée de Moïse Katumbi au congrès du PPRD

L’absence de Moise Katumbi au congrès extraordinaire du PPRD tenu, du jeudi 14 au vendredi 15 mai dernier, à la FIKIN, a été très remarquée du début à la fin de cette activité du parti présidentiel. Le chairman du TP Mazembe a préféré faire le déplacement de la Belgique où il séjourne depuis quelques jours séchant le congrès du PPRD.

Pour des analystes avérés, l’absence de Katumbi aux assises du PPRD illustre bel-et-bien que le président-sponsor du TP Mazembe a des idées ailleurs. Le Gouv’ du Katanga ne partage plus la même idéologie avec les peperdiens. Cela pousse à dire que Katumbi ne navigue plus dans le même sens que Joseph Kabila, initiateur du PPRD. C’est donc le divorce consommé entre lui et le régime.

Il faut peut-être être aveugle pour ne pas com¬prendre cela. En Belgique, selon des sources fiables, Katumbi poursuit avec des contacts politiques, ça et là, dans la perspective des échéances à venir. Son retour est imminent au pays, nous confie, notre source. Rupture confirmée, oui. Rappelons que lors du mi-congrès du PPRD à Mban¬daka, Katumbi avait aussi brillé par son absence.

Autre preuve, à son retour de Lubum’, le 23 décembre de l’année passée, après une longue absence au pays, Ka¬tumbi avait tenu un speech qui avait suscité beaucoup de réactions dans le micro¬cosme politique. Il s’est ou¬vertement opposé à la révi¬sion Constitutionnelle dans une métaphore de faux pen¬alty. Depuis, l’opinion a su que Katumbi ne roule plus avec Kabila. Son absence au congrès extraordinaire du PPRD à la FIKIN con¬firme cette thèse que «c’est fini» entre lui et le pouvoir en place qui a, plus d’une fois, tenté à sa vie.

Katumbi représente un danger pour le pouvoir suite à sa popu¬larité et générosité qui a dé¬passé les frontières nation¬ales. Au régime de tirer les conséquences de perdre un allié de taille à la trempe de Katumbi.

XAVIEZ PEREZ

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire