Yannick Bolasie, l’improbable Léopard magicien de Premier League

Il est né à Lyon, a grandi à Londres et commencé sa carrière à Malte avant de grimper les échelons du foot anglais et de s’imposer en Premier League et avec la République démocratique du Congo. Yannick Bolasie, ailier fantasque de 25 ans auteur d’un triplé ce samedi face à Sunderland, et rappeur à ses heures perdues, n’est pas un footballeur comme les autres.

Yannick Bolasie fait partie d’une espèce rare dans le football. Celle des joueurs qui font se lever un stade tout entier en un seul geste. En novembre dernier, à la 79e minute d’une retentissante victoire de Crystal Palace sur Liverpool (3-1) au cours de laquelle il a ridiculisé de manière répétée son vis-à-vis, Javier Manquillo, et été à l’origine du premier but de son équipe, Bolasie a créé un de ces moments de magie dont si peu sont capables.

Sur une touche anodine dans le camp adverse, il a mis Dejan Lovren sur les fesses en trois touches de balle fulgurantes et un sombrero, sans que le ballon ne touche le sol, avant d’offrir d’un centre à ras de terre pour le deuxième but des locaux au Gallois Joe Ledley.

Son talent si particulier, Bolasie l’exerce dans le Championnat le plus regardé du monde, et pourtant rares sont ceux qui connaissent son nom dans son pays natal.

Il faut dire que ce Lyonnais de naissance n’a pas grand-chose à voir avec la France. Parti à sept mois avec ses parents zaïrois vivre en banlieue de Londres, il est un pur produit de la capitale britannique. «Le seul moment… Lire l’article ici

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire