Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères  de la Beligique, Didier Reynders, a appris avec préoccupation la découverte macabre, à Maluku à 80 km au nord de la ville de Kinshasa, d’une fosse commune dans laquelle se trouveraient plus de 420 cadavres.

Cette découverte pose de très nombreuses questions auxquelles la population congolaise et la Communauté internationale sont en droit d’attendre des réponses.

Le Ministre Didier Reynders demande qu’une enquête indépendante et crédible puisse immédiatement être diligentée pour faire toute la lumière sur cette affaire. Il importe par ailleurs de sanctuariser le site pour éviter la disparition de preuves et d’indices permettant de dire qui sont les personnes qui ont été enterrées et dans quelles circonstances elles l’ont été.

Hier, le Vice-Premier et Ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo a accepté de libérer 1,5 million d’euros en faveur du Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH). Le gouvernement belge estime que le BCNUDH pourrait assister les autorités congolaises dans l’enquête, entre autres par l’interrogation de témoins.