La lettre de Bemba à Boshab!

Depuis sa cellule à la cour pénale internationale de l’Haye, le président national du Mouvement de libération du Congo (MLC), Jean Pierre Bemba Gombo a écrit au Vice premier ministre en charge de l’Intérieur et Affaires coutumières, Evariste Boshab.

C’est l’actuelle secrétaire générale de ce parti politique, Eve Bazaiba qui était porteuse de la missive au Vice premier ministre. A en croire la dame de fer du Mouvement de Libération du Congo, la lettre du «chairman» est relative à la dernière liste actualisée des formations politiques et remises à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Dans la version actualisée des partis politiques (477), le MLC de Jean Pierre Bemba avait pour adresse du siège social l’actuelle localisation donnée par Thomas Luhaka, ex secrétaire général de ce mouvement politique devenu Vice premier ministre au terme d’une Ordonnance présidentielle du 7 décembre 2014.

Une action de Luhaka qui peut être considérée comme une sorte de tricherie. Son action a voulu induire le Vice premier ministre en erreur. Comme il avait évoqué lors de la remise de la liste actualisée des partis politiques à la Commission Electorale Nationale Indépendante qu’il a tenu compte de la cohésion nationale parce que s’il fallait respecter la Loi, il n’y aurait que quatre partis politiques.

C’est dans cette optique qu’Evariste Boshab a rassuré à Bazaiba que le malentendu du siège de son parti politique a été résolu. Séance tenante, le Vice premier ministre en charge de l’Intérieur a remis à la secrétaire générale du mouvement de Libération du Congo une lettre qui confirme a levée de tout malentendu entre le siège du MLC lui envoyé par Luhaka. Désormais, le Mouvement de Libération du Congo garde son siège de l’Avenue du Port, dans la commune de la Gombe. Pour Eve Bazaiba l’action du Vice premier ministre met fin à la confusion entretenue par son prédécesseur.

CHRIS WADOL

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire