Caf/V.club-Zamalek: les travaux de réfection du stade Tata Raphaël s’accélèrent

Des travaux s’exécutent d’arrache-pied au stade Tata Raphaël pour répondre aux exigences de la Confédération africaine de football (Caf). L’As V.Club doit recevoir  dans ce stade l’équipe de Zamalek d’Egypte en match de quart de finale de la Champion’s League dimanche 18 mai. Les travaux financés par le gouvernement provincial de Kinshasa doivent être achevés avant cette échéance. Il s’agit principalement de couvrir la tribune d’honneur avec une toiture métallique.  

 C’est l’ambiance de travail de dernières heures qu’on vit actuellement au stade tata Raphaël de Kinshasa.

Jusque jeudi midi, les travaux de la couverture en toiture métallique de la tribune d’honneur étaient exécutés à 90 % d’exécution, selon la société Mobimetal. Celle-ci est à pied d’œuvre pour finaliser dans un temps record les travaux d’hercule que finance le gouvernement provincial.

D’après un ingénieur de Mobimetal, il est possible que les travaux s’achèvent ce vendredi.

Au niveau des tribunes centrales et latérales, les membres de V.Club s’activent pour marquer sur chaque siège des numéros qui correspondent aux numéros de billets à vendre aux supporteurs.

Le président de la coordination du V.Club, le général-major Amisi Tango Four, veille lui-même sur les travaux de nettoyage effectués aux alentours du terrain.

Mais aucune réhabilitation n’est faite du côté des pourtours qui sont fermés au public pour des raisons de sécurité.

Seulement cinq mille spectateurs pourront assister à la rencontre de la phase de poules de la Ligue de champions de la Caf entre V. Club et Zamalek, dimanche dans ce stade. Cette décision a été annoncée mardi 14 mai à l’issue de la réunion spéciale tenue au siège de la Fédération congolaise de football association (Fecofa) entre l’organe faîtier du football congolais et l’AS V. Club sous la supervision des autorités politiques de la RDC.

Elle est consécutive aux incidents qui ont émaillé la fin de la rencontre entre V.club et Mazembe de dimanche dernier dans le même stade d’une capacité de 40 000 places. Ces incidents avaient fait quinze morts et vingt-et-un blessés.

Commenter

Cliquez-ici pour commenter

Laisser un commentaire