Au menu : les Jeux africains de la Jeunesse en Namibie, les éliminatoires CAN-2015, la participation de V. Club et TP Mazembe à la phase de pools de la Ligue/Caf, la participation de l’équipe nationale de handball à la Coupe du monde, le 2ème Tour cycliste international de la RDC, et le gala de boxe professionnel prévu au stade Tata Raphaël.

L’année 2014 sera très riche en évènements sportifs en République Démocratique du Congo. L’annonce a été faite dernièrement par le Ministre de la Jeunesse, des Sports, Culture et Arts, Baudouin Banza Mukalay, sur les ondes de la Radio-Télévision nationale.
En faisant cette annonce, l’homme qui a réussi à mettre fin à l’anarchie et à la gabegie qui caractérisaient les fédérations sportives nationales dont plusieurs responsables se comportaient en agences de voyage et de passeurs de candidats à l’immigration clandestine a surtout voulu faire comprendre au mouvement sportif congolais que l’improvisation n’a plus de place au sein de son ministère. Car, outre l’obligation des résultats concernant les voyages à l’extérieur, tout est désormais budgétisé d’avance. N’en déplaise à ceux qui ont fait de ces sorties leur gagne-pain.
Ainsi, aux trois disciplines actuellement prises en charge par le trésor public (football, handball, et taekwando) viennent de s’ajouter le cyclisme et le noble art, c’est-à-dire la boxe, avec l’organisation d’un grand gala international de boxe professionnelle, le 28 juin prochain au stade Tata Raphaël, en vue de commémorer le 40ème anniversaire du combat du siècle Ali-Foreman.
Mais avant cela, les meilleurs cyclistes du continent et du monde viendront se mesurer en RD Congo, à l’occasion du 2ème Tour cycliste international de la RDC prévu du 14 au 21 juin prochain et qui permettra aux participants et au monde de découvrir les beaux paysages de ce grand pays au cœur de l’Afrique.
Un autre grand rendez-vous sportif qui attend la RDC cette année, c’est la participation aux Jeux africains de la Jeunesse prévus en mai 2014 en terre namibienne (à Gaberone).
Le football, sport-roi par excellence, n’est pas en reste.
Outre la participation pour la première fois de deux clubs congolais (V.Club de Kinshasa et TP Mazembe du Katanga) à la phase de pools de la Ligue de champions Orange organisée par la CAF, l’année 2014 sera également marquée par les éliminatoires de la CAN -2015 dont la phase finale est prévue au Maroc. Ce, malgré l’inquiétude exprimée par plusieurs Congolais quant au retard accumulé par la Fécofa dans le démarrage de la préparation de l’équipe nationale seniors de football, alors que la prise en charge gouvernementale est déjà prévue par le ministère de tutelle.
Un autre grand évènement qui attend les sportifs congolais cette année, c’est la participation des handballeuses de la RDC (Vice-championnes d’Afrique en titre) à la phase finale de la Coupe du Monde prévue dans un pays européen.
Une telle feuille de route témoigne, si besoin en est encore, que le sport congolais a cessé de naviguer à vue, et que l’obligation des résultats concerne toutes les fédérations sportives nationales, pour espérer bénéficier des subsides de l’Etat.
Comme on le voit, le sport congolais se porte bien et affiche une bonne santé depuis que ses rênes ont été confiées au Ministre Banza Mukalay.
DMK