29.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

dimanche, mai 31, 2020

Jeux de la Francophonie: « Maintenant que c’est 2022, nous avons encore plus de temps pour réaliser le projet à moindre coût » (Me PG Manjolo)
J

Dans un entretien réalisé par Philippe Kouhon sur Afrik press ce jeudi 21/05/2020, le ministre de la coopération, intégration régionale et Francophonie, Me Pepin- Guillaume Manjolo est revenu sur comment la RDC envisage les Jeux de la Francophonie de 2022 après Covid 19.

La 9eme édition des Jeux de la Francophonie prévue à Kinshassa du 23 juillet au 1er août 2021 connaîtra un bouleversement avec l’annonce du report des Jeux Olympiques de Tokyo de 2020 au 23 juillet-8 août 2021. Dans cet entretien exclusif , le ministre d’État, ministre Me Pépin-Guillaume Manjolo fait des précisions.

Sur la situation actuelle de l’organisation des prochains jeux de la Francophonie, Me Pepin-Guillaume Manjolo précise que les jeux étaient prévus pour 2021.

« Malheureusement les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ont été reportés en 2021. Ne pouvant pas soumettre les mêmes athlètes aux JO et aux jeux de la Francophonie qui se tiennent finalement sur la même période, cette coïncidence de calendrier du comité international olympique, a obligé la République Démocratique du Congo (RDC) en collaboration avec le comité international des jeux de la Francophonie (CIJF) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à négocier pour un report à l’été 2022, » indique-t-il.

S’agissant de l’avantage ou non qu’il peut tirer de cette situation, le ministre en charge de la francophonie affirme qu’il y’a un cahier de charge qui a été soumis.

« Nous avons été inspectés par l’OIF qui a validé tous les travaux en vue de l’organisation des jeux en 2021. Maintenant que c’est 2022, nous avons encore plus de temps pour réaliser le projet à moindre coût contrairement à la pression de 2021. Les infrastructures sportives sont déjà en chantier. Et il nous faut entre 11 et 12 mois pour les terminer. Pour dire que nous serons prêts dans le délai, » a-t-il précisé.

Sur la manière de contenir la propagation de la maladie à coronavirus 2019 si ses effets n’étaient pas atténués jusqu’en 2022, Me Guillaume Manjolo dit merci à Dieu du fait qu’avec l’expérience de Ebola, la RDC arrive à s’en sortir actuellement avec le Covid-19.

« Aussi, nous voyons ce qui se passe avec la reprise du championnat de Football en Allemagne avec moins de monde dans les stades. Il y’a aujourd’hui une économie du sport avec l’apparition du Covid-19. Tous les pays du monde sont en train d’adapter leur mode de vie. La RDC saura s’adapter pour garantir une meilleure sécurité sanitaire, une sécurité tout court des athlètes et du grand public sportif, mais aussi de tous ceux qui seront présents dans notre pays dans le cadre de ces Jeux, » conclu-t-il.

Thierry Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus lus

Covid-19: la loi qui proroge de 15 jours l’état d’urgence sanitaire promulguée par Félix Tshisekedi

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi a promulgué  peu avant minuit, ce vendredi 22 mai la loi qui prolonge de...

Le budget 2020 revu à 6,6 milliards USD

C’est au cours de la Réunion des ministres tenue ce vendredi 22 Mai 2020, que le Vice-Premier ministre et ministre du Budget...

Le député national Jean Jacques Mamba conduit au parquet général près la Cour de Cassation

Le député national du mouvement pour la libération du Congo (MLC), Jean-Jacques Mamba a été arrêté ce samedi 23 mai dans son...

Kasai oriental: Démantèlement d’un réseau mafieux entretenu pendant plus de 12 ans à la division des anciens combattants

Jean Maweja Muteba, gouverneur du Kasaï Oriental a démasqué un réseau mafieux entretenu pendant plus de 12 ans, rapporte la cellule de...

Kinshasa: 379 Kuluna et 20 bandits à mains armées présentés à Gentiny Ngobila par Sylvano Kasongo

Ce vendredi 22 mai, la police a présenté au Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, 379 bandits communément appelés Kuluna...