Arrestation de trois inspecteurs des finances:  » ACAJ exige leur libération sans condition. » Georges Kapiamba

Trois inspecteurs des finances chargés d’auditer les fonds alloués aux ministères ont été interpellés ce samedi 31 août.

Georges kapiamba, président de l’association congolaise pour l’accès à la justice indique dans un tweet que son association proteste contre cette arrestation et exige la libération de ce trois inspecteurs sans condition

 » ACAJ proteste contre l’arrestation aujourd’hui de trois inspecteurs de finances, chargés par l’ANR pour auditer les fonds alloués aux ministères, ACAJ exige leur libération sans condition et dénonce les menaces de tous ordres qui pèsent sur eux pour les empêcher à faire leur travail  » a déclaré Georges kapiamba.

 »
ACAJ a eu effectivement accès à une copie authentique de la lettre. Engageons-nous tous dans la lutte contre le trafic d’influence, la corruption, le détournement de deniers publics et l’enrichissement illicite pour le bien de la RDC et son peuple. C’est ça être un vrai patriote  » poursuit-il.

Rappelons q’une lettre avait circulé sur les réseaux sociaux, portant la signature de Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du président de la république dont ACAJ l’avait qualifié d’entraver l’audit que l’inspection générale des finances doit faire sur les décaissements des fonds publics à la demande de l’ANR.

Le 17 août, l’Agence Nationale de Renseignements (ANR) avait demandé à l’inspection générale des finances d’effectuer l’audit de tous les décaissements des fonds du Trésor public en faveur de tous les ministères depuis l’investiture du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi, jusqu’à ce jour. Il était également question de Saisir tous les bons de retrait de fonds émis par les différents ministères depuis janvier 2019.

Il fallait aussi exiger de ces différents ministères tous les dossiers qu’ils ont initiés pour sortir ces fonds et faire les rapports circonstanciés sur lesdits dossiers.

Moise ESAPA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top