Vol de motos-taxis aux postes de police : Quand une fois devient coutume à Kalamu

Les propriétaires et chauffeurs de moto-taxis de Kalamu s’inquiètent de plus en plus de la sécurité des leurs engins. Les postes de police qui représentaient jusque là des lieux les plus sûrs de garage nocturne n’inspirent plus confiance.

Les chauffeurs du parking de transport motos (situé au garrage situé à l’intersection de l’avenue victoire et la rivière Kalamu) font part de leurs regrès. Ce, après vols de 3 motos au sous-ciat de « l’école de navigation » et du sous-commissariat du cercle Onatra en moins d’une année. Les deux premières victimes avaient tour à tour été victimes de vol et n’ont jamais reçu la totalité de la caution de remboursement.
Ce, alors qu’ils avaient confié la garde de leur motos aux postes policiers pre-cités.

Guelord, la toute dernière victime s’est confié au micro de direct.cd.  » si aux sous-ciats on vole qu’en sera-t-il d’autres endroits de la ville comme nos domiciles ? » s’est-il alarmé en s’interrogeant.

Et de poursuivre » les policiers nous promettent de rembourser mais quand pourront-ils cotiser 1200 dollars quant on sait qu’il gagne déjà pas grand chose ? » a-t-il conclu devant le chef de poste du jour du cercle Onatra.

Les policiers commis à la garde au poste de police du cercle Onatra lors de ce dernier vol n’ont pas souhaité commenté ces faits. Ils ont tout de même promis aux chauffeurs de déceler le malfrat à la base de ce vol. Entre temps les pauvres chauffeurs s’inquiètent de la survie de leurs familles vu le temps que devra prendre le remboursement.

Moïse Dianyishayi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top