Dette du conseiller spécial du président Félix : l’Hotel vient arrêter la pluie des critiques s’abbatant sur JC Kabongo

Jean Claude Kabongo, conseiller spécial du président Félix Tshisekedi en charge de l’investissement a été à la base d’une polémique d’enrichissement illicite. Ce depuis que des documents lui adressé par la direction financière du Fleuve Congo Hotel ont fruité sur les réseaux sociaux.

Des sommes colossales pour des motifs dérisoires au premier regard. Dans ce document de la direction financière du Fleuve Congo Hotel ( FCH) est mentionné une dette faramineuse de 125 ,493,53 dollars. Cette somme lui a été reclammée en date du 06 Août 2019 par la direction financière du fleuve Congo Hôtel. Un montant censé régler les charges des chambres louées par ce collaborateur de Félix Tshisekedi.

La direction de cette instance hôtelière a vite réagi, question d’arrêter l’hémorragie. A en croire ce document parvenu à la rédaction de direct.cd , le montant réclamé en son temps… rentre dans le cadre de recouvrement des différentes réservations des chambres et autres réservations des chambres et autres facilités comme location des espaces, restauration… qu’il avait obtenu auprès de l’hôtel pour le compte des tiers ( investisseurs) » lit-on dans ce document de réaction.

A en croire ce document de l’hôtel , ces investisseurs étaient venus « en République démocratique du Congo pour explorer le terrain d’affaires »estime-t-il.

Et d’affirmer que » il ne s’agit nullement des dépenses liées à la présidence de la République » avant de conclure qu’à ce jour « cette question ( la dette) n’est plus d’actualité » conclut-il.

Moïse Dianyishayi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top