Une étudiante congolaise lynchée au Maroc, a rendu l’âme

Naomie Ngamputu de son nom, étudiante congolaise âgée d’une vingtaine d’années. Elle a été lynchée dans la nuit du jeudi 15 août à quelques kilomètres de son domicile par un groupe d’hommes non autrement identifié.

Naomie vivait avec sa fille de 2 ans qui a disparu après l’attaque et reste introuvable jusqu’à présent. L’ambassade de la RDC au Maroc n’a pas encore confirmé cette infos.

« Elle a été violemment agressée. Elle a laissé un fils de 2 ans qu’on ne retrouve pas« , dit le ministre des Congolais de l’étranger.

« Nous avons demandé à notre mission diplomatique sur place d’entamer des démarches auprès des autorités pour en savoir un peu plus ».

Plusieurs personnes ont demandé l’implication du Gouvernement pour le rapatriement du corps de notre soeur et ouvrir une enquête afin de comprendre les circonstances de son décès.
Et ramener sa fille si possible.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top