22 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards :

lundi, juin 1, 2020

« Le ministère de l’énergie doit être attribué à un technicien »



En marge du forum national sur l’énergie les experts et chercheurs dans ce secteur haussent le ton pour décourager la gestion des ministères techniques par les politiques, c’est le cas d’Idris Mufuka.
« Il est vrai que les postes ministériels sont de postes politiques mais au-delà de ce positionnement politique , il faudrait que le ministère de l’énergie son tutelle soit un technicien en énergie, c’est comme à la tête du ministère de la santé, où celui de la justice dans toutes les équipes gouvernementales ce sont les mieux qualifiés du secteur qui gèrent. Vous avez un ministre qui a fait le droit et qui est entouré des ingénieurs, vous comprendrez qu’il n’aura pas le pouvoir de contrôler les propositions des ces collaborateurs « 
explique-t-il.

La problématique de l’énergie au pays n’épargne aucun secteur de la vie nationale, les grandes réformes méritent être soutenues avec beaucoup de rigueur et sérieux. « Nous avons appris avec soulagement la convocation par le Président de la République Félix Tshisekedi du forum national sur l’énergie, cette rencontre doit être un cadre de réflexion sur le plan technique et que la politique ne freine pas le débat technique sur l’énergie, le pays a un grand retard dans le secteur, par ce forum le président préconise l’amélioration profonde du taux de déserte en énergie éclectique dans notre pays  » soutient l’ingénieur en énergie renouvelable.

Selon Idris Mufuka, le pays un a des progrès louable sur le plan juridique « nous avons la nouvelle loi sur l’électricité , le programme national pour l’électricité, l’Atlas de l’énergie en RDC, la loi sur la libéralisation du secteur énergétique, ce sont les acquis à capitaliser et de bons fondements  » ajoute le chercheur en électricité

Les recommandations à impact direct sur la vie nationale doivent découler de ce rendez-vous, «  nous proposons que le gouvernement puisse mettre en place l’autorité de régulation du secteur de l’électricité, et aussi l’agence nationale de l’électrification du milieu rural » a-t-il soutenu

« Les recommandations nous les avons connu, ce ne sont pas les bonnes lois qui nous manquent. Pour les solutions durables le chercheur en énergie renouvelable propose la création d’un mécanisme de suivi et de contrôle de l’aspect technique, mais également le suivi de fond destiné à l’électrification du pays, je souhaite que le forum national sur l’énergie arrive à déterminer avec précision les responsabilités du ministère de développement rural vis à vis de celui de l’énergie en ce qui concerne l’électrification du milieu rural, et la redynamisation de l’implantation de différentes centrales électriques sur toute l’étendue nationale« , explique-t-il.

Rappelons que cette initiative du président de la République va réunir toutes les parties évoluant dans le secteur de l’énergie en vue de réfléchir sur les solutions à apporter dans l’amélioration de l’électricité en commençant par sa production, sa distribution et sa consommation

Deward Muamba K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Les plus lus

Covid-19: la loi qui proroge de 15 jours l’état d’urgence sanitaire promulguée par Félix Tshisekedi

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi a promulgué  peu avant minuit, ce vendredi 22 mai la loi qui prolonge de...

Le budget 2020 revu à 6,6 milliards USD

C’est au cours de la Réunion des ministres tenue ce vendredi 22 Mai 2020, que le Vice-Premier ministre et ministre du Budget...

Le député national Jean Jacques Mamba conduit au parquet général près la Cour de Cassation

Le député national du mouvement pour la libération du Congo (MLC), Jean-Jacques Mamba a été arrêté ce samedi 23 mai dans son...

Kasai oriental: Démantèlement d’un réseau mafieux entretenu pendant plus de 12 ans à la division des anciens combattants

Jean Maweja Muteba, gouverneur du Kasaï Oriental a démasqué un réseau mafieux entretenu pendant plus de 12 ans, rapporte la cellule de...

Kinshasa: 379 Kuluna et 20 bandits à mains armées présentés à Gentiny Ngobila par Sylvano Kasongo

Ce vendredi 22 mai, la police a présenté au Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, 379 bandits communément appelés Kuluna...