Felix Tshisekedi appelé à « demander pardon à Israël pour délivrer la RDC de la malédiction provoquée sous Mobutu »

Caleb Tumba estime que plusieurs malédictions pèsent sur le pays. Dans la foulée, il rappelle qu'en 1977 lors de la guerre contre l'Égypte, Mobutu Sese seko alors président du Zaïre avait rejeté Israël devant la face du monde à l'ONU en déclarant « entre un frère et un ami, le choix est clair .»

La délivrance de la RDC, préoccupe tous les citoyens congolais. Tel est le cas du compatriote Caleb Tumba qui estime que plusieurs malédictions pèsent sur le pays. Dans la foulée, il rappelle qu’en 1977 lors de la guerre contre l’Égypte, Mobutu Sese seko alors président du Zaïre avait rejeté Israël devant la face du monde à l’ONU en déclarant « entre un frère et un ami, le choix est clair

Pour cet analyste, la prise de position du maréchal Mobutu est contraire aux saintes écritures en référence aux épitres de genèse 12:3 et Nombres 23:8, où clairement l’Éternel montre la sentence réservée contre celui qui maudit(rejette) Israël.

À l’instar du culte d’actions de grâce et de dédicace de la RDC organisé récemment à Kinshasa avec la participation du Chef de l’État Felix Tshisekedi alors que la constitution parle de la laïcité du pays, Caleb Tumba pense que ce processus doit être achevé par la réparation de certains manquements graves vis-à-vis de Dieu.

Parlant de la démarche à suivre pour obtenir le pardon du Seigneur aux offenses non réparées notamment contre Israël, il propose au président de la république d’aller de nouveau à la tribune de l’ONU au même mois de septembre 2019 comme ce fut en 1977 et qu’il puisse demander publiquement pardon à Israël et à Dieu, car c’est son peuple, avec beaucoup d’humilité, qu’il le bénisse pour que la RDC soit aussi bénie.

Caleb Tumba soutient que, c’est la seule voie à suivre pour sortir de la malédiction qui frappe encore le pays entier ainsi que ses habitants. « Ainsi, tous ceux qui exercent à quelque niveau que ce soit une responsabilité dans la gestion des biens et des hommes en RDC seront bénis et rendront de nouveau prospère toute la nation, quand ils se remettront à respecter les recommandations de Dieu exprimées dans sa parole sur la manière de vivre en harmonie avec le prochain .» a-t-il conclu.

Junior Ngandu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top