39e sommet de la SADC: la BAD revient sur la nécessité de financer le projet Inga 3

Du haut de la tribune du 39ème Sommet de la SADC, Akinwumi ADESINA, président de la BAD s’est dit convaincu que Inga III permettra de résoudre le problème de l’électrification du continent africain.

Il faut rappeler qu’à la suite d’une visite de quatre jours effectuée par le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD) en RDC, Akinwumi Adesina avait annoncé la volonté de son institution de financer les travaux de réalisation du barrage hydroélectrique Inga III, ce mega-barrage situé dans la province du Kongo Central.

La BAD avait déjà financé les études de faisabilité du projet, à hauteur de 73 millions de dollars.

visite au cours de la quelle,le patron de la Banque africaine s’était dit émerveillé par ce don divin, Le temps de discours est révolu, il faut passer à l’acte. Ce projet pharaonique est susceptible de satisfaire non seulement la forte demande intérieure de la RDC, mais aussi booster l’industrialisation de l’Afrique en desservant près de la moitié du continent » declarait-il à la presse présidentielle.

Notons que le barrage hydroélectrique Inga III, une fois construit, pourra être en mesure de produire plus de 100 000 mégawatts, soit 5 fois plus que la capacité de production actuelle d’Inga I et II. De quoi impacter fortement le développement du pays et de la région.

Moïse Dianyishayi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top