Mike Nendaka à propos de la marche des partisans de Bahati: « Nous ne sommes pas dans un régime d’autorisation, mais plutôt d’information »

Prévu pour jeudi 15 août, la marche de l’AFDC-A n’aura plus lieu comme celle du week-end dernier faute d’autorisation une fois de plus de la part du gouvernorat provincial de Kinshasa.

Contacter par la rédaction de direct.cd, Mike NENDAKA, cadre de la dite plateforme politique fustige ce comportement qui ne vise qu’à troubler l’ordre public selon lui.

 »Nous fustigeons ce comporte qui ne vise qu à troubler l’ordre public. Nous ne sommes pas dans un régime d autorisation, mais plutôt d information. La constitution dans son article 26 nous donne pleinement le droit de manifester librement » explique-t-il.

Il a lors de cette interview exclusive, exprimer son mécontentement face et rappel à cet effet que son regroupement ne continuera pas à obéir à une loi injuste.  »Nous allons finir par remettre en question l’autorité du gouverneur, car nul n est tenu d obéir à une loi injuste », conclut-il.

Rappelons que l’AFDC-A avait projeté cette marche pour soutenir son autorité morale et réclamer son quota dans le gouvernement du premier ministre sylvestre Ilunga.

Joël Mesa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top