Gouvernement FCC-CACH :Premier feu de critique contre le premier ministre

« Je vais voir si noms proposés ont tenus compte des critères avant de faire rapport au Président de la République et à l’autorité morale du FCC » telle a été la déclaration du premier ministre nommé récemment par le nouveau président de la République. Il a tenu ces propos après la réception des listes des ministrables par le Tandem FCC-CACH.

Le professeur Eddy Tshimanga y relève de l’incohérence. Pour cet ancien directeur de Cabinet adjoint près le gouverneur de la ville  » Faire rapport au Président de la République: attitude républicaine plausible face à l’autorité de nomination ». Il souligne par contre que: » Faire rapport à l’autorité morale de FCC : attitude clientéliste qui énerve l’ordre républicain établi par la Constitution. » a-t-il posté sur son compte Twitter.

Ted Beleshayi, secrétaire national exécutif de la ligue des Jeunes de l’UDPS trouve quant à lui normal cette attitude du premier ministre Sylvestre Ilunkamba. Cet auditeur financier de profession dit comprendre  » que Monsieur le professeur Ilunga Ilukamba parlant des discussions à poursuivre avec le chef de l’Etat, autorité morale du CACH et son prédécesseur, autorité morale du FCC, l’a fait comme formateur du gouvernement (normal) et non comme premier ministre. » a-t-il également rétorqué sous le feu de critique qui enflamme la toile contre le nouveau chef du gouvernement à venir.

Moïse Dianyishayi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top