Pas d’hôtels pour visiteurs à Bandundu : la ministre Tina Nkumisongo dément et dénonce la politisation de sa lettre

La Ministre des finances, de l’économie, de l’artisanat et secteur informel de la province du Kwilu, Tina Marie-Madeleine Nkumisongo Fabiyo a, dans un communiqué de service publié le 11 décembre, instruit les hôteliers de la ville de Bandundu, de loger les visiteurs du gouvernement en mission dans la ville que sur notification du gouverneur de la province. Un communiqué qui a prêté confusion dans le chef des internautes et policiens qui ont évoqué la main noire du gouvernement à vouloir à tout prix noyer les membres de l’opposition qui pourraient loger dans les hôtels de Bandundu pour battre leur campagne. Faux et simple intoxication, rétorque la ministre, car, dit-elle, sa lettre est administrative et non politique.

« Ma lettre qui est administrative et non politique, concerne les fonctionnaires de l’État en mission ici. Nombreux sont ceux qui logent dans les hôtels d’ici au nom du gouvernement et ne paient rien. Et pourtant, ils ont leurs frais de mission. En tant que financier de la province, je ne peux tolérer des tels déviation qui nous coûtent actuellement 50 millions des Francs congolais de dettes à payer à leur place. C’est pourquoi j’ai instruit les hôteliers de ne pas recevoir au nom du gouvernement ceux qui n’auront pas une notification du gouverneur de la province », a-t-elle déclaré avant d’ajouter que ce communiqué n’a rien à avoir avec la politique.

« Malheureusement notre communiqué a été politisés. Nous accueillons tout le monde à Bandundu, les membres de l’opposition comme ceux de la majorité. Mais je me suis adressée aux dignitaires de l’État en mission ici ».

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top