Sanga Balende menace de ne pas jouer la prochaine édition de la Vodacom ligue 1

 

Sa Majesté Sanga Balende a menacé de ne pas jouer la prochaine édition de la Ligue Nationale de Football, la Vodacom Ligue 1. C’est ce qu’a fait savoir son président Ngoy Kasanji, ce lundi 16 juillet, lors d’une conférence de presse.

Pour le président sponsor, Alphonse Ngoy Kasanji, l’incompétence du comité actuel et l’injustice subie par son équipe à cette édition finissante, sont entre autres raisons qui le pousse à brandir cette menace de suspendre la participation de son équipe au championnat national d’élite.

« Avec regret, j’annonce que Sanga Balende conditionne sa participation à la prochaine édition de la Linafoot par la démission du comité Mwehu, nommé unilatéralement par la Fécofa. Ce Comité fait preuve de partialité à l’égard de certains clubs. Quel que soit le délai que cela prendra. C’est une décision formelle et qui ne sera revue sous aucun prétexte », a-t-il fait savoir. Avant de poursuivre : « Nous avons vécu le pire avec cette commission nommée. Elle a fait des scandales en championnat national. Pourtant, nous avons connu des Comités élus. Bien que ces derniers aient leurs appartenances, ils s’efforçaient, quand même de faire respecter le règlement. Mais avec celui de Mwehu, nous avons vécu le banditisme. Au moins 18 changements des officiels « , tempêtait-il.

Sanga Balende emboîte ainsi les pas à Shark XI, qui, dès le début du championnat, avait annoncé sa non participation à la 23ème édition de la Ligue Nationale de Football.

Sanga Balende a terminé cette 23ème édition à la 4è place après Dcmp. L’équipe de Mbuji-Mayi ne participera donc pas aux compétitions africaines l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top