Fermeture des BRTC: la Céni accorde 48 heures aux partis et regroupements politiques

 

C’est le dimanche 8 juillet dernier que la commission électorale nationale indépendante (CÉNI) a clôturé officiellement, le dépôt des candidatures provinciales dans les Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures (BRTC) sur toute l’étendue du territoire national. Mais il a été accordé 48 heures aux retardataires, moyennant le retrait de jeton.

« Nous clôturons effectivement mais les procédures indiquent qu’à la clôture de l’opération, ceux des partis politiques qui seront aux BRTC vont devoir retirer les jetons et ont la validité de deux jours. Ainsi, ils doivent compléter les dossiers à partir de lundi et mardi, tout en se disant que cette activité va chevaucher avec la période légale de retrait, ajout ou substitution », a déclaré Corneille Nangaa.

Par ailleurs, le député national du PPRD, Henri Thomas Lokondo, estime que 48 heures sont insuffisantes pour les partis politiques. À la place, l’élu de Mbandaka propose une semaine. Car, d’après lui, « cela n’impactera en rien au calendrier électoral ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top