Transports communs : les chauffeurs du Kongo Central éprouvent d’inquiétudes au sujet de la couleur jaune

 

Des sources digne de foi indiquent que les chauffeurs du Kongo central éprouvent d’inquiétudes au sujet de la couleur jaune.

« Puis-je avoir le numéro du Général Kasongo, l’inspecteur de la ville province de Kin. Nous voulons avoir des précisions, si les taxis du Kongo central qui font le transport du Kongo Central à Kinshasa, doivent vêtir cette couleur jaune exigée », a demandé à direct.cd un taximan de Matadi. Avant d’ajouter : « ce qui est vrai, c’est qu’au Kongo Central, rien de tel n’a été exigé »

A Kinshasa, le Gouverneur de la ville, André Kimbuta, avait accordé, le 20 juin dernier, un moratoire de 15 jours, aux patrons et taximen qui n’avaient pas encore peint et acheté le numéro pour leur taxis, de s’y conformer. L’occasion faisant le larron, le patron de la ville de Kinshasa a annoncé qu’une autre opération, celle de colorer les taxis bus en jaune, sera lancée, après celle de taxi « Ketch ».

L’autorité urbaine avait également annoncé, pour les jours à venir, le début de l’opération « achat plaque d’immatriculation » pour les motocyclistes de la ville province de Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top