Suppression de l’Examen d’Etat : Gaston Musemena recadre Stève Mbikayi

 

« Les décisions sur la vie de la nation se traitent au Conseil de ministres ». Ces propos sont du ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP), Gaston Musemena, réagissant à la proposition selon laquelle l’examen d’Etat devrait être supprimée. Une idée provenant de Stève Mbikayi, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Dans une interview lui accordée, mardi 26 juin, par radio Okapi, le patron de l’Enseignement Primaire, Gaston Musenema, dit douter qu’un membre du Gouvernement puisse proposer la suppression de l’Examen d’Etat en dehors du Conseil de ministres.

« Je m’excuse pour n’avoir pas suivi. J’ai même des doutes qu’un membre du Gouvernement puisse prendre une telle initiative qui ne cadre pas avec l’éthique professionnelle. Mais ce que vous devez savoir est que les décisions sur la vie de la nation et l’éducation faisant partie des éléments essentiels de la vie de la nation, se prennent au conseil de ministres. Je ne crois pas qu’au conseil de ministres, il y a eu quelque chose de pareil », a déclaré le ministre Musemena.

Il vous souviendra que c’est dans une déclaration faite lundi 25 juin à la presse, que Stève Mbikayi a proposé la suppression pure et simple de l’Examen d’Etat qui qui sanctionne la fin des études secondaires. Le patron de l’ESU a justifié sa demande par la corruption et fraude qui impactent négativement sur le niveau intellectuel des élèves issus du secondaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top