Le Président Kabila inaugure le barrage hydroélectrique Zongo II dans le Kongo central

 

Dans le cadre de sa vision de la révolution de la modernité, volet énergie, Joseph Kabila Kabange a inauguré le vendredi 22 juin le barrage hydroélectrique de Zongo II sur la rivière Inkisi, dans le Kongo central. Le Président de la République a ainsi posé l’acte final de l’œuvre qu’il avait lancée six ans plus tôt, soit le 16 mai 2012, avec la pause de la première pierre de l’érection de ce site. L’événement a eu lieu au cours d’une cérémonie tenue sur le site même du barrage situé au village Zongo, territoire de Mbanza Ngungu, cérémonie à laquelle ont pris part plusieurs personnalités, notamment le Premier ministre, Bruno Tshibala, des membres du Gouvernement dont le Ministre de l’Énergie Ingele Ifoto, des membres des corps constitués, des chefs de missions diplomatiques, des membres du cabinet du Chef de l’État ainsi que les Gouverneurs du Kongo Central, Jacques Mbadu, et de la ville de Kinshasa, André Kimbuta.

La construction de Zongo II avait pour objectif de garantir l’alimentation de la ville de Kinshasa en énergie électrique en complément de la source principale de cette ville que sont les centrales hydroélectriques d’Inga. Zongo II s’offre ainsi comme une alternative fiable et permanente pour une partie de la capitale congolaise. Une partie de la production desservira également le district des Cataractes dans le Kongo Central.

Ce projet a été réalisé grâce à un prêt concessionnel de 360 millions Usd de Exim Bank of China et une contrepartie de 16,5 millions de la Snel S.A. les travaux de construction ont, quant à eux, été réalisés par l’entreprise chinoise Sinohydro.
La centrale du barrage de Zongo II, qui est son usine principale, a une capacité installée de 150 MW pour une production annuelle de 861,9 millions de Kw/h, avec un débit d’amenée de 160,5 m3/s et une chute nominale de 105 mètres. Elle comporte trois turbines hydrauliques d’une puissance nominale de 51,28 MW ; 3 alternateurs, 3 transformateurs de puissance principaux et 2 autres de puissance d’interconnexion.
Les ouvrages de captage d’eau sont aménagés sur la rivière Inkisi. La prise d’eau se situe à 1,4 Km en aval de la centrale de Zongo I à près de 4 Km de l’embouchure de la rivière Inkisi sur le fleuve Congo.

Outre la centrale proprement dite, le projet de Zongo II prévoit une ligne double de transport d’énergie de 220 kV d’évacuation de l’énergie vers la ville de Kinshasa où le point d’arrivée prévu est le quartier Kinsuka où un poste haute tension est en construction. Les travaux de cette ligne sont en cours et prendront fin en 2019.

Dans un premier temps, selon les explications de l’Administrateur délégué de la Snel S.A, cette société va réhabiliter le réseau de la commune de Ngaliema pour desservir 40.000 ménages à l’horizon 2020. En attendant, Jean Bosco Katombo a remercié le Chef de l’État pour son accompagnement durant tout le projet avant de s’engager à tout faire pour que cet investissement profite réellement à la population.
Dans le cadre du même projet, la route en terre reliant la cité d’Inkisi au centre de Zongo a été réhabilitée sur 54,7 Km. Une cité a également été construite comprenant un bâtiment administratif et des logements pour le personnel. 11 Km de routes internes en terre y ont été aménagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top