RDC : Kinshasa impliqué dans la libération de Bemba en vue d’un troisième dialogue

 

La libération imminente de l’ancien vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, dix ans après son incarcération à la CPI aux Pays-Bas, serait en réalité un coup du pouvoir de Kinshasa. Des sources fiables renseignent qu’à son retour à Kinshasa, le leader du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC), pourrait ainsi contester le processus électoral actuel, demandant à ce que tout soit revu. Ce qui pourrait laisser place à un nouveau dialogue politique global et inclusif.

D’après les mêmes sources, dans ces nouvelles négociations entre l’opposition, le pouvoir et la société civile, Bemba va revendiquer le poste de Premier ministre, pour une transition de deux ans, et les élections seront renvoyées dans les calendes grecques.

Le chairman du Mouvement de Libération du Congo (MLC) serait même en contact direct et permanent avec le pouvoir de Kinshasa, indiquent des sources concordantes dont l’une, proche du pouvoir, affirme même que Jean-Pierre Bemba a toujours été en contact avec Joseph Kabila.

«Bemba est resté en contact avec Kabila. Ils ont beaucoup collaboré. D’ailleurs, des deals que Bemba avait mis en place, avant de s’exiler, ont continué à fonctionner et de lui rapporter de l’argent », a confié un haut cadre de la Majorité présidentielle, qui a préféré garder l’anonymat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top