Maluku et Nsele, deux cibles de sensibilisation contre Ebola à Kinshasa

 

Dans le cadre de la riposte à la maladie à virus Ebola, les autorités provinciales de Kinshasa s’activent pour épargner la capitale de cette épidémie. C’est ainsi que certains points d’entrée de la ville ont été ciblés pour sensibiliser à la prévention contre Ebola.

C’est ainsi que la Division provinciale de la Santé de Kinshasa forme depuis samedi 50 relais communautaires dans les zones de santé de N’sele et de Maluku afin qu’ils soient actifs dans la sensibilisation de la population en cas de la propagation de la maladie dans cette zone.

D’après le ministère de la Santé, les communes de Maluku et N’sele sont considérées comme de principales zones à risque à Kinshasa, en raison des différents ports qu’ils renferment et de leur proximité avec l’aéroport de N’Djili.

Il sied de signaler qu’environ 1112 personnes ont reçu le vaccin contre la fièvre hémorragique à virus Ebola à l’Equateur, depuis le lancement de la vaccination le 21 mai dernier.

Cette riposte a ciblé les zones affectées dont Mbandaka ou 567 personnes ont été vaccinées, Bikoro 269 et Iboko 276. Ont été ciblés pour cette campagne, les professionnels de santé, les contacts des cas confirmés et les contacts des contacts. D’après le ministère de la Santé, la ceinture de vaccination à Mbandaka a été bouclée car toutes les personnes ciblées ont été vaccinées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top