Afin de gagner les prochaines élections, Congo en Avant promet d’aligner les candidats à tous les niveaux

 

Le Parti Congo en Avant se dit prêt à aller aux élections à la date prévue par le calendrier de la Céni, le 23 décembre 2018. Médard Kankolongo son président national a réitéré son engagement pour la tenue des élections crédibles et apaisées mais, sans la machine à voter.

« Suivant nos sources sur 120.000 machines attendues, Nangaa n’a que 330 machines à ce jour. Il est en difficultés pour le reste, au risque de jeter sur le dos de l’opposition qui a réfuté cette machine. Soyons vigilants », a déclaré Médard Kankolongo, le samedi 1 juin, au cours d’une matinée politique organisée à Kinshasa sur l’évaluation du processus électoral.

Il promet d’aligner ses candidats à tous les niveaux afin de gagner et constituer la Majorité. Ce, pour gérer le Congo de demain.

Concernant l’audit du fichier électoral effectué par l’OIF, le président de Congo en Avant soutient la radiation de 16,6% des personnes enrôlées sans empreintes digitales. Car, selon Médard Kankolongo, avec un nombre important d’enrôlés mal identifiés, il y a risque de tricherie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top