Tshopo : un officier de la PNC condamné à 20 ans de prison pour meurtre à Kisangani

 

La loi est dure mais c’est la loi, dit-on. Le verdict tant attendu par les boyomais est enfin tombé. Le commissaire supérieur adjoint, Justin NGOY MWANA BUTE, est condamné à 20 ans de servitude pénale principale, renvoyé de la Police Nationale du Congo et devra payer une amande de plus de 240.000 dollars américains. C’est la sentence prononcée vendredi 01 juin 2018, par le colonel magistrat Lindjandja MUNGAMBA Victor, premier président de la Cour militaire de l’ex-province orientale. Ce, siégeant en matière de flagrance dans une chambre foraine tenue à la place des martyrs de Kisangani.

C’est dans l’affaire qui opposait le ministère public et la partie civile contre le prévenu,Justin Ngoy MWANA Bute, poursuivi pour meurtre de la defunte Cathy Etate BOLAMBI. Ce crime a été commis le 23 mai 2018, non loin du terrain de football communément appelé BENDALAR dans la commune MAKISO, lors des manifestations des étudiants de l’IBTP KISANGANI et des motards.

La Cour militaire accorde un délai de 5 jours au Major Ngoy MWANA BUTE. Ce, pour interjeter appel à la haute Cour militaire à Kinshasa en cas de protestation du jugement rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top