Lutte contre Ebola: pas des trafics la nuit sur le fleuve Congo

 

Les autorités gouvernementales renforcent les mesures de surveillance contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, le long du fleuve Congo. C’est ce qu’a dit aux médias le ministre des Transports et Voies de communication, José Makila, vendredi 25 mai. Selon lui, il s’agit notamment de vérifier que toutes les personnes dans les embarcations ne présentent aucun signe de virus.

« Pas de trafic la nuit. A partir de 18 heures, les transporteurs doivent passer nuit là où ils sont. Ramener les embarcations du fleuve vers les rives pour que le ministère de la Santé effectue un contrôle », a indiqué José Makila.

José Makila a rassuré qu’une équipe de surveillance des fonctionnaires de son ministère a été déployée depuis jeudi 24 mai, sur le fleuve, à bord d’une embarcation. Sa mission est d’aider les agents du ministère de la Santé à détecter tous les cas suspects dans les embarcations le long du fleuve, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Comments
scroll to top